Informations utiles

Douleurs pelviennes pendant la grossesse


La douleur pelvienne inférieure est très fréquente pendant les mois de grossesse, et les ligaments plus lâches, les changements hormonaux et le fœtus en croissance jouent également un rôle. Mais quand la douleur indique-t-elle un plus grand problème?

Les hormones œstrogènes, progestérone et relaxine chez la mère augmentent considérablement pendant la grossesse, les bandes sont plus lâches et les magasins plus mobilespour permettre au bassin de s'adapter à l'utérus en croissance et au fœtus. Cela peut être accompagné de sensations désagréables et de douleurs qui peuvent survenir au cours des premières semaines de grossesse, mais la plupart des femmes enceintes signalent plus de douleur au cours des derniers mois. Les douleurs peuvent être ressenties autour des yeux ou de notre côté, au repos ou en marchant.Pourquoi les gens de la piscine pleurent-ils pendant la grossesse? La douleur peut également être causée par des spasmes, en particulier au premier trimestre, mais heureusement, la plupart du temps, cela n'indique pas de problème, seule la taupe se développe. Aux derniers stades de la grossesse, elle l'est. contraction jurassique ou Braxton Hicks peut provoquer des crampes. Il est généralement plus désagréable que douloureux et diminue généralement son effet sur la relaxation. Cependant, si la douleur s'intensifie et que les spasmes se succèdent à intervalles réguliers et que le repos ou la relocalisation n'est pas perdu, le médecin est en contrôle! Cela peut être le début de votre naissance!diastasis recti) peut également provoquer de graves douleurs pelviennes. Ce problème est très fréquent pendant la grossesse et après l'accouchement. La plupart des nourrissons peuvent améliorer l'état des muscles abdominaux après l'accouchement avec une gymnastique spécifique.Au troisième trimestre, la croissance des fœtus peut facilement mettre la pression sur les nerfs du vagin, et cette cause. Cet inconfort se produit très souvent au milieu des mouvements (en déplacement, mais même dans la voiture ou dans le bus), tout simplement parce que le fœtus se déplace dans l'utérus et presque «jaillit» sur les nerfs. Relaxation, l'effet du mensonge est généralement causé par la disparition de la douleur dans un court laps de temps. kyste ovarien provoque de la douleur. Ces changements sont très courants et, dans la plupart des cas, ne posent aucun problème, mais pendant la grossesse, les effets hormonaux peuvent éventuellement augmenter en taille et l'utérus peut supprimer les ovaires (y compris les kystes). N'oubliez pas d'indiquer à votre concubine lors du premier examen si vous êtes sujet aux kystes! Le kyste peut être décoloré, moins souvent "tordu" - cela peut être retardé par des mouvements brusques ou excessifs. La douleur semble alors soudainement plus vive et plus intense, et non atténuée par la relaxation, peut être causée par des nausées ou des vomissements. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin. Les problèmes intimes peuvent provoquer des douleurs pelviennes, telles que des infections du bassin. Ceci est assez fréquent chez les femmes enceintes. Les symptômes d'infections dans le corps peuvent inclure une urgence urinaire urgente, des picotements ou des picotements lors de la miction ou du sang dans les urines. Les infections curatives doivent être traitées car elles peuvent provoquer une inflammation plus sévère, ce qui peut augmenter votre risque de naissance prématurée!

C'est quand la grosse affaire?

Dans la plupart des cas, la douleur pelvienne n'indique pas beaucoup de problèmes, peut souvent être considérée comme normale et disparaît généralement d'elle-même en peu de temps. Cependant, la douleur peut également être le symptôme d'un problème grave: généralement sévère et intense, pas légère et souvent bien suivie, se produit par vagues rythmiques et présente souvent d'autres symptômes (par exemple, fièvre, sang). vetйlйs, ce qui est étonnamment courant au premier trimestre de la grossesse. Des cellules sanguines similaires à la douleur menstruelle sont également testées. la toute grossesse peut être un symptôme de douleur, qui est la principale caractéristique des figures 6 à 10. survient entre la semaine de grossesse et les saignements sévères. Dans la plupart des cas, une grossesse utérine est diagnostiquée lors du premier examen échographique médical. Malheureusement, la grossesse extra-utérine doit être interrompue immédiatement car elle met également en danger la vie de la mère. Il y a une plus grande chance d'avoir une grossesse utérine chez celles qui ont eu ce problème dans le passé, qui ont eu une naissance pelvienne, abdominale ou des trompes de Fallope, une endométriose, la literie est rincée de la paroi du lit. Cela s'accompagne de douleurs abdominales basses sévères, persistantes et qui s'aggravent, et surviennent principalement chez les mères au troisième trimestre. Vous pouvez également souffrir de saignements abondants et foncés. Selon la gravité, le problème peut nécessiter une coupe d'urgence ou un contrôle parental, mais peut nécessiter uniquement des soins médicaux. L'hypertension artérielle, la prééclampsie ou un traumatisme abdominal augmentent le risque de rupture placentaire. Cependant, les mères qui ont déjà souffert de fibrose kystique, de traumatisme abdominal, rupture, sa naissance. Du coup, c'est encore une fois avec une grande douleur et peut mettre la vie de la mère et du fœtus en danger! Des examens médicaux réguliers et une surveillance sont extrêmement importants pour les mères sujettes aux larmes. Une coupe immédiate est nécessaire pour la déchirure et l'utérus peut être opéré ou ablé.

Quand devez-vous appeler un médecin?

N'hésitez pas à consulter un médecin si vous en avez envie, quelque chose ne va pas! Il peut s'agir simplement de coups de poing, ou il se peut simplement que notre vous sauve d'une situation grave! Vous devez également appeler un médecin si la douleur est si intense que vous ne pouvez pas venir ou lui parler, si vous avez des saignements, de la fièvre, des maux de tête sévères, ou si vous avez des douleurs dans la région pelvienne ou si vous avez des douleurs dans le bassin. Vous devriez également consulter un médecin immédiatement si vous avez un flux aqueux, vert ou sanglant, si vous avez au moins une légère envie de vous effondrer, ou si le fœtus urine un peu moins. (Via)Vous pourriez également être intéressé par:
  • Signes d'alerte précoce
  • Oh ma taille!
  • Régénération après la naissance