Section principale

Conte avec mousse - flashmob pour les anges dispersés


Le Birthplace Movement organise une flashmob pour le mouvement des naissances le 26 octobre à EMMI pour sensibiliser aux problèmes non résolus liés à la naissance.

Conte avec mousse - flashmob pour les anges dispersés

Les organisateurs disent dans la note qu'ils accordent de plus en plus d'attention à la question de l'accouchement, mais ils l'emportent sur l'importance de la prise de décision professionnelle et gouvernementale avec les femmes, Votre naissance est la marque de naissance positive des femmes. Les attentes ont disparu, alors les organisateurs demandent à tout le monde d'emmener leurs têtes de bulles au flashmob, et les bulles éparses indiqueront que les souhaits des femmes ne sont pas valables dans la pratique, en fonction de leur expérience. changer dès que possible:
  • L'ordonnance de livraison des ambulances a été abolie le 1er juillet. Il n'est pas nécessaire qu'une mère se bat pour ramener son bébé à la maison à partir de 24 onces après la naissance.
  • Une présentation sur l'introduction nationale des soins de maternité pour bébés d'ici le 31 mai est prête. Le meilleur endroit pour commencer votre vie est avec des soins maternels modernes, non centrés sur le bébé.
  • Nous devons avoir une politique de contrôle des naissances de pointe dès que possible, dont le respect est constamment contrôlé. L'imprévisibilité de l'accouchement place les femmes dans une situation précaire.
  • Le flashmob Le 26 octobre à 17 h sera au bâtiment EMMI. (Matchs à partir de 16h30)Quiconque ne peut pas être personnellement présent, prépare une bulle et se joint à l'action avec une photo faite avec ce #message #message_massage_mashboard #message à l'aide de hashtags. ьzenetйt. Ces messages sont collectés et, après l'événement, remis au porte-parole du ministère.
  • Il est nécessaire de moderniser l'allocation de maternité
  • Un jour après la naissance, la mère et le bébé pourraient rentrer chez eux
  • Pourquoi la femme hongroise est-elle née? Pourquoi pas