Réponses aux questions

L'emprisonnement d'une captive aux yeux d'une mère


Les parents peuvent parfois blâmer la dentition. Le bébé est-il effrayant? Vous devez être - dire. Mais ce qui est encore plus ennuyeux, c'est que chacune de vos narines peut blâmer la dent.

La coupe est un long processus

J'étais également sujette à cela dans mon premier parent d'enfance. Quand mon bébé avait 2 mois, le lapin a commencé à couler très fort. D'un autre côté, j'ai pensé à commencer un dentiste et à acheter tous les remèdes et gels et dentifrices homéopathiques que j'ai trouvés dans le magasin. Bien sûr, il s'est avéré qu'il n'y avait rien de tel. Il avait presque 8 mois quand sa première dent est sortie, j'étais sûr que la dent allait couler de son nez, alors je l'ai emmenée au terrain de jeu, où il était plus malade. J'étais une nouvelle maman, je suis désolée, mais c'est une mauvaise impression d'avoir tant perdu. Préparez-vous pour la petite. Vous vous sentez mal dans votre peau. Mais vos parents veulent que vous dormiez, dormiez, souriez comme vous le faisiez auparavant. Bien sûr, vous vous fâchez lorsque vos parents quittent la pièce et qu'ils ne comprennent pas ce qui ne va pas avec ce que vous voulez, car ils ne parlent pas votre langue. Vous ressentez la douleur. Il avait peut-être simplement bouclé ses cheveux avec un seul cheveu, mais ils brûlaient comme le feu de l'enfer. Mais après tout, votre maman Sherlock Holmes se demande quel est le problème, résout le problème, et encore une fois le monde va bien. Eh bien, oui, les parents souvent assurez-vous que l'enfant se rend compte. Mais la dent est vraiment velue. La plupart des parents considèrent la dentisterie comme l'un des pires souvenirs de la parentalité. Quelque chose se passe dans ma bouche. Votre bébé s'enflamme et des choses dures, blanches et étranges s'y retrouvent. Il y en a un qui est pointu. Enfer. Voilà comment vous vous sentez, votre tête est cool. Et puis, oh, ces petites dents de merde avancent lentement mais sûrement, se pressent, font des trous dedans, puis se poussent à nouveau. Vous préférez demander, en fait, crier: "Maman, c'est quoi ça? Je ne veux pas ça!" Mais il y a des bébés qui ne sont pas portés. Ils pleurnichent à l'Oural et la dent est là-bas. C'est tout. Mais je suis sûr que ce sont de rares exceptions. Malheureusement pour la plupart des bébés terriblement tête de mal de dents.Lorsque mon premier enfant avait deux dents supérieures, nous étions en vacances. Bien sûr, une vacance n'est jamais une vraie vacance quand vous avez un enfant, mais ces deux heures nous ont gardés éveillés toute la nuit. Il avait une montée de chaleur, comme une flèche de sa bouche, comme une lave chaude d'un volcan, agitant ses bras, hurlant toute la nuit. Elle a les doigts pressés contre elle. Je suis un couple de mes expériences d'allaitement. J'ai allaité tous mes enfants pendant longtemps, sans jamais avoir de problème d'allaitement, sauf bien sûr les premières fois. La seule fois où j'ai mon mamelon me fait mal, c'était le moment de la capture. Ils m'ont tous deux mordu. Mon deuxième enfant est plusieurs fois passé. Celui qui l'a acheté sait de quel type de douleur il s'agit. Je ne veux personne. Eh bien, les dents de mon premier enfant sont enfin sorties. Elle redevint alors un bébé heureux. Mais un mois ou deux se sont écoulés et a commencé la période infernale. Il avait deux ans et demi et au moment où il avait les 20 dents, il a souffert de la première à la dernière. Quand il était petit, un il pouvait le dire avec ses propres mots, comme c'est douloureux pour lui. Sa dernière dent a éclaté en six mois. C'était facile pour roula de dire "c'est comme si quelqu'un récurait mes affaires". Oui, la prise en main est si douloureuse. Je pensais qu'il aurait pu me dire ce qu'il ressentait auparavant. Je me suis toujours demandé si sa dent était un problème, et quelques jours plus tard, une dent blanche est sortie.La mère compatissante me dit, je ne sais pas pourquoi votre dieu l'a planifiée. Et si le bébé était né avec une dent pleine? La captivité est l'une des plus grandes cruautés envers les enfants et, bien sûr, envers leurs parents. Les bébés oublient la douleur causée par la dent. Mais nous, parents, jamais. Jamais. Et nos seins non plus. La source de l'article est ici.