Section principale

Bébé grippal: aidez par peur


La grippe est fortement tolérée par le corps à tous les âges, et tout le monde, des tout-petits aux adultes, veut s'en débarrasser rapidement. C'est évidemment vrai pour les plus petits.

La grippe est la momie de chaque saison d'hiver. Tout le monde essaie d'éviter de devoir faire face au virus et aux conséquences de la maladie pendant des jours ou des semaines.
Chez les nourrissons, il est particulièrement important que nous fassions tout notre possible pour éviter que le bébé ne tombe malade, car le risque de développer un bébé peut être élevé. La reconnaissance rapide de la maladie est également importante pour le petit. Alors que le rhume a tendance à révéler progressivement des symptômes, la grippe a tendance à se manifester rapidement avec des symptômes sévères: forte fièvre, perte de vigilance, fatigue, engourdissement, mais aussi vomissements et diarrhée. La maladie peut également être associée à une infection des voies respiratoires basses et à une otite moyenne.
Il est souvent difficile de reconnaître les symptômes ou les parents les confondent avec d'autres maladies. Cependant, généralement les minuscules ne sont pas ou peu ensemble, donc pendant une période de grippe, nous pouvons réduire le risque d'infection en restant à la maison avec le bébé. À six mois, les petits ne pourraient pas obtenir de protection, donc les membres de la famille pouvaient se défendre en se vaccinant. Ce qui aide également beaucoup le système immunitaire du bébé si la mère est capable d'allaiter, car le lait maternel renforce la capacité du corps de l'enfant. L'allaitement maternel compte beaucoup pendant votre maladie, et vous pouvez aider le corps de votre petit à guérir avec le lait maternel.
Si votre bébé tombe malade, vous n'avez pas à vous inquiéter. Assurez-vous de consulter votre pédiatre, appelez-le, voyez votre bébé, mais il y a des choses simples que vous pouvez faire pour aider à guérir les petits nous-mêmes.
Vous pouvez également utiliser des kits et des bains de refroidissement pour atténuer la fièvre. Pour ce dernier, laissez l'eau chaude (proche de la température corporelle du bébé, mais pas chaude) dans le bain du bébé et laissez un peu d'eau froide dans le bain pendant quelques minutes, tandis que l'eau est à 30-32 degrés. Restez dans cette eau "plus fraîche" pendant 10 à 15 minutes, puis rincez abondamment, mettez un chiffon en coton bien ventilé, allongez-le et couvrez-le avec une couverture plus mince, aidant à refroidir le corps.
De nombreux enfants et de nombreux parents n'aiment pas les écoulements nasaux poussiéreux, bien que cela puisse être très utile pour prévenir les maladies inférieures causées par la maladie et pour nettoyer les voies respiratoires. Vous pouvez également utiliser une goutte nasale d'eau de mer pour aider à prévenir la congestion nasale, ce qui peut aider à soulager le gonflement de la membrane muqueuse du nez du bébé. Il est également important que le nez ne soit pas obstrué pendant l'allaitement.
Il est également conseillé de vaporiser la chambre de l'enfant pendant la maladie, ce qui empêche l'air trop sec de la pièce, ce qui est important pour les bébés souffrant de famine et de toux.
Nous pouvons également essayer nos petits. Parce que l'enfant malade est généralement impuissant, nous pouvons donc traiter le thé comestible, ce qui peut aider le bébé à mieux manger et à digérer. Grippe, également utilisée chez l'adulte au moment du froid, les thés cicatrisants des bébés sont également inutiles. La vitamine C, par exemple, peut être corrigée avec beaucoup de lupin, qui est consommé de manière intensive, mais elle peut également être administrée au petit corps, qui, en plus de son effet similaire, peut aider à réduire la fièvre.